Le budget communal 2015

Le budget 2015 définit la feuille de route pour l'année en cours.
C'est un budget maîtrisé et le fruit d'une bonne gestion des différentes équipes qui se sont succédées :
le résultat de l'exercice 2013 (fonctionnement ) s'élevait à 122 688€.
le résultat de l'exercice 2014 (fonctionnement ) était de 176 261€.
Le niveau d'endettement de la commune est nul.
Cependant nous devons rester vigilants face à la baisse des dotations de l'état qui ont auront un impact négatif de 5,8 % sur les recettes de la commune.

Budget Recettes

budget recettes 2015
budget recettes

budget recettesbudget recettes

budget recettesbudget recettes

Le Budget Recettes se décompose de la manière suivante :
Les dotations versées par MEL (Métropole Européenne de Lille) compenseront la perte de la taxe professionnelle aujourd'hui remplacée par la Cotisation Foncière des Entreprises et la Cotisation sur la Valeur Ajoutée des Entreprises.

Les rentrées fiscales sont les diverses taxes collectées par la commune (taxe d'habitation, taxe foncière). Le taux appliqué est inchangé depuis 2002.

Les produits des services proviennent des participations des familles au coût de la cantine, de la garderie, des accueils de Loisir, de la billetterie des spectacles…

Les dotations de l'état sont la Dotation Globale de Fonctionnement, essentiellement basée sur des critères de population et de superficie, la Dotation de Solidarité Urbaine et de Cohésion Sociale, attribuée en fonction d'un classement tenant compte de critères économiques et sociaux, et le Fonds de Péréquation intercommunal et Communal qui permet de réduire l'écart de richesse entre les communes.
Le budget 2015 de la commune est impacté par une baisse des dotations de l'état de 28 % par rapport à l'année précédente.

Budget dépenses

budget dépenses
budget dépenses

budget depenses_pourcentager

budget depenses_camemberg

On retrouve en tête des dépenses de fonctionnement la masse salariale qui correspond à 22 emplois (environ 17 emplois à plein temps).
Les charges à caractère général sont relatives aux dépenses courantes (achat de prestations de services) pour les services rendus à la population mais aussi l'entretien de notre patrimoine immobiliser (184 000€).
La participation de 189 415€ aut titre de la CMU, versée à l'Aide Sociale au Département, représente les sommes versées par la commune au titre de la couverture maladie universelle.
Les autres charges représentent les subventions aux associations, au CCAS, les frais de formation , les indemnités aux élus…

Des efforts budgétaires ont été demandés à hauteur de 5 % à chaque élu en charge d'une délégation.
La maîtrise des coûts passe par une mise en concurrence systématique de tous les achats.

Budget investissements

Concernant notre budget d'investissement communal 2015, il s'élève à 1 027 178€.
L'équipe municipale mène une politique d'investissements dynamique et ambitieuse s'appuyant sur un montant de réserves de 2,2 millions d'€.
La priorité est donnée à la rénovation de l'école Alphonse Theeten afin de remettre les bâtiments à niveau en terme d'isolation et de prendre en compte les nouveaux besoins liés aux activités extra et périscolaires, la mise en place d'un réseau de vidéo protection, la réalisation d'un boulodrome, la déconstruction de la maison Taffin, les travaux de régulation de chauffage de l'église, de l'Espace Caulier et de la Salle des Aînés. Dans la rubrique Divers travaux et achats courants, nous trouvons l'achat d'un nouveau véhicule électrique et la réserve pour l'internet haut débit.
Les réserves disponibles nous permettront d'autofinancer certains projets mais aussi de nous faire bénéficier de crédits à taux avantageux. L'équipe municipale étudiera le mode de financement au cas par cas.