Le Budget communal 2016

Budget 2016 : poursuivons nos efforts.
Tenant compte des réductions des dotations de l’État, la municipalité a dû, cette année encore, redoubler de rigueur pour présenter un budget 2016 ambitieux et économe tout en continuant d’investir au bénéfice de tous les noyellois.
Les résultats positifs (148 000 € en 2015) sont le fruit d’une gestion saine, attentive et rigoureuse (5% d’économie obtenue par délégation en 2015).
Lors de sa réunion du 29 mars 2016, le conseil municipal a démontré qu’il parvenait à tenir ses objectifs malgré la baisse des dotations de l’État (64 000 € sur 3 ans), contraintes financières extérieures qui pèsent lourdement sur les finances communales.
Nous mesurons alors la difficulté de l’équation budgétaire à résoudre pour faire face aux dépenses de fonctionnement sans augmenter les impôts locaux.
De surcroit, l’équipe municipale se mobilise pour déployer les investissements: éclairage public, rénovation de l’école, déconstruction de la maison Taffin, couverture du boulodrome, etc...
Un nouveau défi, celui de réduire de 2,5% notre budget de fonctionnement 2016 hors dépenses obligatoires et sans répercussion sur les services proposés aux noyellois.
Afin de financer le remplacement de l’éclairage public, la municipalité va s’appuyer sur sa bonne gestion pour accéder au crédit bancaire dans des conditions historiquement attractives.
Les autres postes d’investissements nécessaires au renouvellement ou à l’entretien des équipements seront autofinancés malgré le désengagement de l’État.
La bonne santé financière de notre village nous permet d’envisager l’avenir avec sérénité et de poursuivre les actions mises en place au profit de l’éducation, des jeunes, des aînés, de la culture, du soutien du tissu associatif (+1 % d’augmentation des subventions en 2016 pour les associations noyelloises) et du CCAS (9 000 € versés en 2016).
Les recherches d’économies et de subventions donnent à notre village les moyens de poursuivre les projets prioritaires qui sont la sécurité et le cadre et la qualité de vie à Noyelles-lès-Seclin.
Ne nous leurrons pas, notre commune ne disposera plus de facilités financières qu’elle a connu par le passé.
Notons enfin le montant particulièrement élevé du versement de notre commune au Département pour la contribution à l’aide sociale (168 000 €).

Pour mémoire le résultat de fonctionnement de l'exercice 2014 s'élevait à 176 261€ et celui de 2015 à 148 408 €.

Budget Recettes

Budget recettes 2016

Le budget Recettes se décompose de la manière suivante :
• Les dotations versées par la MEL (Métropole Européenne de Lille) en compensation de la taxe professionnelle communale.
• Les rentrées fiscales des diverses taxes collectées par la commune comme la taxe d'habitation, les taxes foncières sur les propriétés bâties et non bâties. Le taux communal n'a pas subi d'augmentation depuis 2002 soit depuis 14 ans.
• Les produits des services provenant des participations des familles aux coûts de la cantine, de la garderie, des accueils de loisirs, des sorties culturelles ou à destination des seniors.
• Les dotations de l'état, c'est à dire la dotation globale de fonctionnement, essentiellement basée sur des critères de population et de superficie. Cette dotation est passée d'un montant de 64 149 € en 2013 à 0 € pour 2016 en raison de l'effort demandé aux collectivités pour le redressement des finances publiques de l’État.

Budget Dépenses

La poursuite des efforts budgétaires engagés en 2015, une réduction de 2,5% demandé à chaque élu en charge d'une délégation.

Budget dépenses 2016

• En tête des dépenses de fonctionnement on trouve la masse salariale correspondant à 22 emplois tous services confondus (l'équivalent à environ 16 emplois « temps plein »)
• Ensuite les charges à caractère général représentant les dépenses courantes comme les achats de prestations de services (ex. la restauration scolaire), les fournitures diverses (alimentation, fleurissement, etc...) pour les services rendus à la population, ainsi que l'entretien de notre patrimoine immobilier .
• Enfin la participation de 16 800 € au titre des dépenses à l’aide sociale versées au Département. Cette somme s'ajoute à l'effort demandé aux collectivités pour le redressement des finances publiques de l’état.
 

Budget Investissements

La prévision d'investissement s'élève à 1 919 433€. Compte tenu des études et procédures à mettre en place, les différents chantiers ne pourront être réalisés en cette seule année 2016.
A noter, une prévision de 1 000 000 € pour la rénovation de l'éclairage public, travaux réalisés sur 2 ans avec une troisième tranche optionnelle et qui seront financés en grande partie par un emprunt, la déconstruction de la maison Taffin prévue pour le dernier trimestre 2016, la régulation du chauffage de l’église, de l'Espace Caulier, de la Salle des Aînés et de la Médiathèque ; la mise en place d'un réseau de vidéo protection en mutualisation avec la MEL, la rénovation de l'école Alphonse Theeten, du CAM et la couverture du Boulodrome.
Dans la rubrique Divers Travaux Achats Courants : outillage pour le service technique, matériel et ameublement pour l’école, sèche-mains électriques pour une partie de nos salles