Dispositif "Citoyens Vigilants"

Suite à la signature du protocole « Citoyens Vigilants » le 18 juin 2015 par le Directeur-Adjoint du Cabinet de Monsieur le Préfet, le Commissaire Divisionnaire et le Maire de Noyelles-lès-Seclin,
le dispositif se met en place.

Dix Citoyens Vigilants se sont portés volontaires pour les dix zones de surveillance couvrant la Commune :
- Jean Michel LEGRAND : Les Coperches et la rue de Seclin ;
- Sylvie MAILLE et Fabienne DELERUE : Les Hauts de Saint-Julien ;
- Daniel DRUON : La rue d'Emmerin du Café Campanella à la rue de Cassignies ;
- Jocelyne BOCQUILLON : La rue de Cassignies, les Merlettes et la place de l’Église ;
- Christian FACQ : La rue des Jardins et la rue d'Emmerin jusqu’au parking du cimetière ;
- Charles MARCHAND : La rue d'Ancoisne jusqu'au coiffeur et au-delà de l'impasse de la Grande Ferme ;
- Danier PETIT : La rue du Marais, l'impasse des Douves et l'impasse Bonnier Précaire ;
- Bruno GUERIN : La rue du Château, la rue des Ecoles et la rue des Prés ;
- Pascal GITS : La place Alexandre Gratte et la rue de Wattignies jusqu’au numéro 30 ;
- Jean Paul CHIVORET : La rue de Wattignies à partir du numéro 32.

Le principe du dispositif est de renforcer la relation entre la population et les autorités en désignant des Citoyens Vigilants dans les 10 zones retenues.

Les Citoyens Vigilants ne peuvent se prévaloir de prérogatives administratives ou judiciaires et ne sauraient se substituer à la Police Nationale qui désigne de son côté des policiers référents chargés de faire le lien avec les Citoyens Vigilants.
Les Citoyens Vigilants informent sans délai le correspondant de la Police Nationale des faits qui ont attiré défavorablement leur attention et qu'ils considèrent devoir être portés à sa connaissance.
Le correspondant de la Police Nationale fait prendre les mesures qui s'imposent en fonction de la situation.
Inversement, le correspondant de la Police Nationale informe les Citoyens Vigilants de la détection d'un phénomène de délinquance visant une rue ou un quartier particulier afin d'informer la population.
Une signalétique « Citoyens Vigilants » sera prochainement implantée aux entrées de la Commune.

Chaque Citoyen Vigilant communiquera très rapidement aux riverains de son secteur ses coordonnées afin que puissent lui être remontés tous faits suspects.

Radars pédagogiques

La vitesse est limitée à 30km/h sur l'ensemble de la commune depuis le 1er juillet 2015.

Les médiateurs

Ni animateurs socioculturels, ni éducateurs, ni vigiles… ils sont présents pour jouer le rôle de médiateurs à la plaine de jeux, au cœur de la résidence du Château. On les reconnaît à leur tee-shirt et leur blouson rouge, avec le logo du village et la fonction inscrite au dos.

Médiateurs

Alain Blondé : "Auxiliaire municipal, le médiateur est employé par la Municipalité pour réguler "l'enthousiasme" des utilisateurs des installations du parc. La mission essentielle est de maintenir les équilibres entre les pratiquants, les promeneurs, les enfants et leurs mamans. C'est quand il ne se passe rien que son objectif est atteint. Il est placé sous la responsabilité de l'Adjoint au Maire aux Sports."

C'est la deuxième année que la Municipalité met en place les médiateurs... dans l'attente d'une décision sur l'avenir du City Stade.

Opération Tranquillité Vacances

L’Opération Tranquillité Vacances (O.T.V.) est un service de sécurisation mis en œuvre par la police et la gendarmerie au bénéfice de ceux qui s’absentent pour une certaine durée (surveillance du domicile à travers des patrouilles organisées par les forces de l’ordre, bénéficiaires de ce service prévenus en cas d’anomalie). Pour en bénéficier, il faut en faire la demande plusieurs jours avant la période d’absence (prévoir 2 jours au minimum) au commissariat ou auprès de la brigade de gendarmerie.

Opération Tranquillité Vacances

Format : pdf PDF - Poids : 122,08 ko